Cérémonie du 25 août

Comme chaque année,  à l’initiative de l’Association des Amis de la Ligne Maginot d’Oberrœdern, une cérémonie en souvenir de l’incorporation de force des Alsaciens et Mosellans dans l’armée allemande a rassemblé des anciens combattants, des élus et plusieurs dizaines de personnes.

Il y a 77 ans, pas moins de 130 000 jeunes issus des territoires annexés par l’Allemagne nazie, arrachés à leur famille, sont contraints d’endosser l’uniforme de la Wehrmacht. Certaines classes d’âges sont directement envoyées dans la Waffen SS, où la discipline est plus dure et les chances de déserter plus minces. Quant aux réfractaires, ils sont pourchassés et certains sont envoyés dans des camps de concentration, notamment au Struthof.

La plupart des Alsaciens sont envoyés sur le front de l’est, où les pertes sont les plus importantes. 42 500 ne reviendront pas, morts au combat ou tués en captivité dans les camps de prisonniers soviétiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *